Alix Mottard-Goerens

“Maintenir une alimentation qui couvre ses besoins nutritionnels et maintenir un poids stable tout au long du parcours de soin est primordial. Cela fait partie intégrante des traitements, au même titre que le maintien d’une activité physique. La maladie et/ou les traitements peuvent altérer les habitudes alimentaires des patients. De multiples troubles peuvent apparaître entraînant des difficultés à s’alimenter, comme par exemple des nausées, des troubles du transit, une perte d’appétit ou encore des troubles de la satiété. Ainsi, se mettre à table, ce qui paraissait naturel et source de plaisir habituellement, peut alors devenir un vrai casse-tête, une corvée, voire parfois même un stress non négligeable pour les patients. Dès l’apparition des premières difficultés à s’alimenter, ou de toute variation de poids, il est essentiel de faire appel à des professionnels de la nutrition (diététiciens ou médecins nutritionnistes) qui sont à votre disposition dans votre établissement de soin. Ils vous guideront dans vos choix alimentaires en s’adaptant aux problématiques rencontrées : perte de poids, prise de poids, troubles du goût …etc.”